Dessin de plan de coffrage, ferraillage et béton arme


Réalisation des plans de B.A : coffrage et ferraillage

  •  Méthode de présentation des différents éléments d’un ouvrages dans un plan de coffrage
  •  Dessin d’un plan de coffrage d’une construction
  •  Méthode de présentation des différents éléments d’un ouvrages dans un plan de ferraillage
  •  Dessin des plans de ferraillage des différents éléments de BA  

LES DESSINS DE COFFRAGE :

Les dessins de coffrage précisent les formes et les dimensions des différents ouvrages à réaliser en béton armé (dalles, poutres, poutres, poteaux…).
 
Ceux-ci sont représentés bruts, c’est-à-dire sans enduit ni revêtement de sol.
 
Le dessin de coffrage peut être considéré comme étant une vue de dessus du coffrage (avant le coulage du béton), bien que certains éléments soient représentés en trait renforcé.
 
Les dessins de coffrage comprennent :
 
– Les plans et coupes verticales (échelle 1 :50 et 1 :100),
 
– Les coupes partielles et les détails (échelles 1 :20 et 1 :10).

 LES DESSINS D’ARMATURES  :

Les dessins d’armatures donnent une description complète des aciers qui entrent dans la composition des ouvrages en béton armé.
 
Les dessins d’armatures (ou de ferraillage) comprennent :
 
  • Des plans d’ensemble et des élévations d’ouvrages,
  • Des coupes verticales partielles (échelles : 1 :20 et 1 :10),
  • Des nomenclatures ou cahiers de ferraillage qui regroupent sous forme de tableaux toutes les caractéristiques des armatures.

LES PLANS DE POSE :

Les plans de pose définissent à la fois le coffrage et les armatures des planchers à poutrelles préfabriquées.
 
Le plan de pose (échelle 1 :50) parfois accompagné de coupes verticales est, soit fourni par l’entreprise qui commercialise les poutrelles et les entrevous, soit réalisé par un bureau d’études en béton armé.

– MURS, POUTRES ET POTEAUX :

pour la représentation et la cotation de ces éléments, se reporter au chapitre concernant les dessins de coffrage
dans cet exemple, les linteaux des baies sont repérés par la lettre majuscule L, suivie d’un numéro et de la section.
Les chaînages horizontaux, situés au niveau du plancher, sont repérés par les lettres majuscules CH, suivies de la section…..